Trouver ses repères en soi-même face à un monde qui change

Trouver ses repères en soi-même face à un monde qui change

Le développement personnel lors de la pandémie COVID 19

Nous nous trouvons dans une situation inédite. Le monde comme nous l’avons connu jusqu’à présent a changé de façon significative. Le virus Covid 19 est un phénomène que nous ne gérons pas (encore). Nous avons perdu une bonne partie de nos repères à l’extérieur : le club de sport, les rencontres avec nos amis, les sorties, … Nous sommes peut-être même coupés physiquement de la personne/des personnes que nous aimons.

Nous nous inquiétons.

Quoi faire pour mieux vivre cette période difficile ?

Henry David Thoreau dit : Ce qu’il y a devant nous et ce que nous laissons derrière, ceci est peu de chose comparativement à ce qui est en nous.

Nous sommes déstabilisés par ce qui se passe autour de nous. La mise en évidence des forces et des repères qui se trouvent en nous peut nous aider à mieux gérer notre peur.

Cette période de confinement nous donne l’occasion de découvrir nos capacités de gérer les grands défis de la vie de façon autonome. Cela augmentera notre confiance en nous et nous rendra plus fort(e).

Je vous invite à effectuer une technique dans ce sens-là.

De quels outils disposons-nous pour mieux gérer les périodes difficiles ? Il s’agit des qualités suivantes :

  • La détermination

  • La volonté de se battre

  • La confiance/l’espoir

  • Le courage

  • La capacité de prendre soin de soi-même

  • La créativité

  • L’intuition

  • L’optimisme

  • L’humour

Il est possible que vous en trouviez encore d’autres !!

Certains vont peut-être dire qu’ils n’ont aucune de ces qualités. Pour les découvrir, il est utile de nous rappeler des moments difficiles que nous avons déjà vécus. Nous sommes déterminés(e)s, courageux/-ses etc., probablement pas comme un héros dans un film mais de façon plus discrète.

  • Dans quelle situation de ma vie ai-je été déterminé(e) et comment cette détermination s’est montrée ?

  • Quand et comment s’est manifestée ma volonté de me battre ?

  • A quel moment de mon passé ma confiance en moi-même, en mon entourage, Dieu, la justice, … m’a aidée ?

  • Dans quelle situation ai-je montré que je suis courageux/-se ?

  • Sous quelles circonstances difficiles ai-je été capable de bien m’occuper de mes besoins physiques et psychologiques ?

Je vous invite à réaliser cette mise en évidence de vos capacités par la créativité. Si vous ne souhaitez pas dessiner ou faire un collage, il n’y a pas de souci, vous pouvez aussi simplement noter ce que vous trouvez.

Ma proposition :

Prenez une feuille, la plus large possible. Vous pouvez aussi coller plusieurs feuilles de papier d’imprimante. (Je sais bien que ce n’est pas le bon moment pour aller dans un magasin des Beaux-Arts acheter du matériel 😉….)

Au milieu de cette feuille, vous vous dessinez vous-même. Prenez votre temps ; vous êtes important(e). Vous pouvez vous dessiner ou coller une photo. Essayez d’effectuer un dessin ou de trouver une photo qui vous représente souriant(e).

Ensuite, vous remplissez l’espace autour de cette figuration de vous-même. Vous notez une qualité, par exemple « la détermination ». Ensuite, vous illustrez des situations de votre passé dans lesquelles vous avez fait preuve de détermination. Vous faites des dessins ou vous coupez des images dans des magazines pour les coller sur la feuille ou vous notez simplement quelques mots. Votre détermination s’est peut-être montrée lors de l’apprentissage d’une langue étrangère ou d’un programme informatique ? Vous pourriez écrire quelques mots en espagnol ou dessiner un ordinateur.

Vous choisissez un autre coin de la feuille, peu importe lequel, et vous continuez avec « la volonté de se battre ». Après avoir noté ce mot-clé, vous réfléchissez à des situations dans lesquelles vous vous êtes battu(e). Peut-être, vous êtes-vous syndicalisé(e) quand c’est devenu difficile sur votre lieu de travail ?

La confiance/l’espoir… Attendre un enfant demande d’avoir confiance dans le fait que finalement, tout va bien se passer, par exemple.

Je vous encourage à vous laisser du temps et à valoriser ce que vous avez déjà accompli dans le passé et à éviter des pensées comme : « mais bof, ce n’était rien, ça ! »

Remplissez toute la feuille, prenez votre temps. Faites comme vous pouvez, il n’y a pas de « faux » ou de « bien », vous cherchez des informations et non à obtenir une bonne note dans un cours d’Arts Plastiques ou d’Ecriture.

A la fin, vous aurez une création consistant en des images ou des mots qui montrent que vous avez toutes les qualités nécessaires pour bien gérer une situation difficile.

Je vous propose de bien la garder.